JO Brest 2024 : Le village olympique flottant / Glaz house

29200 Brest
espaces communs, atelier et logements pour les événements sportifs maritimes
2015

Coût du projet : N.C.
SH : 20 000m2
Maître d’ouvrage : N.C. ( à l'initiative de Trace & Associés)
Maîtrise d’oeuvre : Trace et associés
Cotraitants : N.C.
Missions :  BASE + OPC 
Démarche HQE : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14
Problématiques : création d’un village flottant & assurer son autonomie énergétique

Notre but est de proposer un équipement ambitieux, à la mesure de l’évènement que sont les jeux olympiques. Persuadés que Paris est la bonne candidature pour les jeux de 2024 (100 ans ça se fête !!!), nous sommes convaincus que Brest est le meilleur site pour accueillir les épreuves de voile. Nous souhaitons, au travers de ce projet, porter un regard neuf en terme de d’autonomie énergétique, de sécurité, de modularité, de recyclage et de réemploi.


La nature même du projet fait qu’il s’adresse, de fait, à tout le monde. On peut facilement imaginer qu’il pourrait également servir d’hébergement pour d’autres manifestations de même nature, pour des compétitions de voile, pour les fêtes maritimes de Brest, pour des écoles de voile… et pour d’autres jeux olympiques.


Notre projet se situe à Brest au port du Moulin Blanc, dans la continuité du port de plaisance, le long du nouveau polder, qui serait le lieu d’accueil public et véhicules. Face à la fédération française de voile et de la cale de mise à l’eau, ce site propose toutes les qualités nécessaires à un tel équipement. Facilement sécurisable, il permet d’installer un village flottant assurant ainsi aux athlètes toute la tranquillité indispensable. Notre projet se divise en quatre parties : Un long bâtiment transparent accueille un espace commun de restauration, de repos et la salle de presse pour les médias du monde entier. Ces espaces s’ouvrent au sud sur les logements des athlètes, constitués en cellules de six personnes, pour une capacité globale de 600 personnes. La flexibilité du projet permet évidement d’en faire aisément varier le nombre. Un autre long bâtiment fermé borde la zone de logements, il contient le stockage du matériel et les ateliers de réparation et d’entretien des bateaux. Enfin Les pontons terminent l’ensemble et s’ouvre vers la rade. Ce projet autonome est démontable ou transportable. Des éoliennes et des panneaux solaires assurent son autonomie énergétique, l’assainissement est géré par phyto-épuration. Son aspect neutre est constitué de verre et de panneaux inox qui lui permettent de se fondre dans n’importe quel paysage. A Brest il prendra certainement une teinte « glaz » (bleu/vert) caractéristique du site.


Le projet des jeux olympiques est une opportunité pour Brest Métropole, la chance de changer le destin d’une ville. Pour accompagner l’événement que représente les jeux olympiques, il faut un équipement à la hauteur des enjeux, sans avoir la prétention de s’y mesurer, un effet « Guggenheim » ; qui soit un exemple et qui mette en œuvre le meilleur du savoir-faire actuel, en anticipant l’avenir.

Paysagiste Crayons des Jardins